La Chaîne Critique: une pratique globale dans l'univers méthodologique du management de projet

La Chaîne Critique est une pratique qui partage avec d'autres méthodes (Lean, Six Sigma, Agile, ...) des constats identiques, en particulier:

  • la difficulté d'être à l'heure dans les projets
  • la variabilité des tâches et des entrées/sorties
  • les gaspillages de temps et de ressources dans les structures projets et les organisations
  • la difficulté de synchronisation des tâches entre secteurs/acteurs
  • l'importance de la satisfaction client (donc du respect des dates projets notamment)

Pour adresser ces items, la Chaîne Critique propose 3 règles simples, poussant des comportements ou  méthodes valorisés dans d'autres concepts mais s'efforçant de dépasser les limites classiques auxquels les organisations finissent par se confronter.

 

La première règle est de limiter l'encours

...pour s'adapter à la contrainte du portefeuille de projets de la société. Trop de projets en même temps dé-focalise et entraine un gaspillage de la "machine à projets" que peut être une organisation.

La chasse aux gaspillages, poussée par le Lean qui analyse la chaîne de valeur et supprime les tâches inutiles permet une première optimisation du temps de cycle projet.

Mais tenir les délais et réduire les temps de cycle pour des organisations multi projets complexes impose d'aller au delà de cette action locale. La Chaîne Critique, en manageant les contraintes au niveau de l'organisation de la société, apporte une solution globale à la maîtrise et la réduction des temps de cycle.

 

La deuxième règle consiste à déplacer les sécurités des tâches au projet

Cette règle permet de focaliser les ressources tout en allouant une réserve de temps explicite et partagée par l'ensemble des acteurs projet. Cette approche cultive l'esprit d'équipe, assure la transparence et met l'individu au centre du résultat, dans ce sens, elle est très proche du concept méthode Agile et Scrum.

Mettre des sécurités globales et partagées au niveau projet permet aussi une solution opérationnelle pour manager l'impact des retouches ou aléas au niveau du projet. Cela complète efficacement le concept Six Sigma qui en amont challenge toutes les étapes du développement pour renforcer leur robustesse et accroitre leur niveau de qualité.

En supprimant l'engagement de tenue de délai en local, la Chaîne Critique positionne un environnement de confort opérationnel pour les ressources qui challengent le résultat: leur retirer la peur d'être en retard permet ainsi aux ressources de développer leur sens de la créativité.

 

La troisième règle cible l'exécution du projet et du portefeuille de projets

... en permettant d'affecter au bon moment les bonnes ressources aux bons projets.

L'indicateur de pilotage en Chaîne Critique permet de mettre en œuvre efficacement le principe du "décider tard, produire vite" du Lean et du Scrum en mettant un maximum de flexibilité dans l'exécution pour tenir compte des aléas de la vraie vie des projets.

 

La Chaîne Critique apporte aux ressources le confort d'une pratique aboutie

Elle crée un environnement favorable aux enjeux à relever en retirant les contraintes inutiles, elle mélange une approche structurée (Règles) tout en permettant le "juste assez" dans la structure (Agilité)

Les ressources ne sont plus tiraillées et sollicités sur de multiples tâches, ni jugées sur le respect de leur estimation, on leur demande désormais de se concentrer sur leur domaine d'excellence (souvent technique) pour valoriser l'innovation et l'efficacité de l'effort au cœur des projets.